Ces 3 ETFs vous aideront à vous constituer un gros revenu passif

Le revenu passif est un objectif que tout investisseur qui s'est penché sur les actions à dividendes aimerait atteindre. Les ETF, cependant, sont souvent considérés comme une option plus sûre ou plus facile pour de nombreux investisseurs. Mais est-il possible de se constituer un revenu passif avec les ETF ? La réponse est : Oui. Dans l'article d'aujourd'hui, nous allons examiner 3 ETF stables qui offrent des performances prometteuses et versent un gros dividende en plus.

Préférez-vous les ETF ou les actions ?

Les ETF sont souvent achetés par des investisseurs qui recherchent la sécurité et la certitude, car choisir des actions individuelles peut être plus difficile, mais aussi plus risqué. Après tout, je comprends l'idée de quelqu'un qui place son argent dans un ETF qui cible des centaines ou des milliers d'actions, ce qui créera également une diversification décente et, dans le cas de ceux que j'ai choisis, aidera à générer un revenu passif.

Fidelity High Dividend ETF $FDVV+0.5%

FDVV a un rendement en dividendes de 3,83 % et a versé 1,31 $ par action au cours de l'année écoulée. Le dividende est payé tous les trois mois.

LeFidelity High Dividend ETF évite les risques courants de l'investissement à haut rendement, ce qui en fait un fonds attrayant à faible coût qui devrait bien s'accumuler à long terme.

Ce fonds adopte une approche holistique de la sélection des actions, ce qui signifie que les rendements tendent à être mesurés par rapport aux pairs du secteur. Cela peut créer un risque, car les entreprises fondamentalement faibles, dont les valorisations sont faibles, ont souvent des rendements attrayants. Le fonds lutte contre ce phénomène en sélectionnant les 5 % d'entreprises ayant les ratios de paiement les plus élevés et en intégrant le ratio de paiement et la croissance des dividendes - des signaux de santé financière - dans la sélection des actions. La qualité passe après le rendement, mais ces mesures protègent le fonds de bon nombre des paris les plus risqués du marché.

Il est logique de mesurer le rendement sur une base sectorielle. Il facilite des comparaisons plus nettes entre les actions et met en évidence des secteurs souvent sous-représentés dans les fonds de dividendes, comme la technologie. Normalement, cela devrait freiner les rendements, mais ce fonds rééquilibre la pondération du portefeuille des secteurs à faible rendement (comme la technologie) vers les secteurs à rendement plus élevé (comme l'immobilier) à chaque rééquilibrage.

Schwab US Dividend Equity ETF $SCHD+1.0%

Dividende 3,53 %.

Le Schwab U.S. Dividend Equity ETF crée un portefeuille modifié d'actions à dividendes disciplinées, pondérées par la capitalisation boursière et présentant des fondamentaux solides. Il applique des restrictions et des réserves afin de diversifier les risques et de limiter le chiffre d'affaires potentiel.

L'indice Dow Jones U.S. Dividend 100, que ce fonds reproduit intégralement, contient 100 actions qui ont versé des dividendes pendant au moins 10 années consécutives et qui présentent la santé financière nécessaire pour continuer sur cette lancée. La plupart des principales positions sont des acteurs incontournables du secteur, comme PepsiCo et Pfizer. L'indice favorise les valeurs de rendement car il intègre le rendement dans la sélection des actions. La sélection d'actions sur la seule base du rendement peut augmenter le risque, mais les exigences fondamentales du fonds le protègent des problèmes.

L'accent mis par le fonds sur les fondamentaux permet d'obtenir un rendement soutenu, car les actions dont la base financière est solide sont bien placées pour poursuivre une politique de dividendes. Il permet également au fonds de tirer parti d'un facteur de qualité qui, historiquement, est lié à la performance du marché. Les paramètres de rentabilité du fonds, tels que le rendement du capital investi, dépassent largement l'indice Russell 1000 Value.

Ce portefeuille pondère les actions en fonction de la capitalisation boursière, une approche efficace qui oriente le point de vue collectif du marché sur la valeur relative de chaque action. Toutefois, le Fonds adopte une approche modifiée, limitant la pondération de chaque action à 4 % du portefeuille et la pondération de chaque secteur à 25 %. Ces mesures permettent au fonds d'être diversifié.

SPDR S&P Dividend ETF $SDY+0.9%

SDY a un rendement en dividendes de 2,90 % et a versé 3,28 $ par action au cours de la dernière année. Le dividende est payé tous les trois mois.

Le SPDR S&P Dividend ETF investit uniquement dans les actions à dividendes les plus disciplinées du marché, créant ainsi un portefeuille de haute qualité qui suit le rendement en toute sécurité. Ce fonds privilégie les entreprises qui versent les dividendes les plus fiables plutôt que celles qui offrent les rendements les plus élevés, mais son approche de pondération des rendements maximise le revenu.

L'exigence de la stratégie indicielle selon laquelle chaque action doit augmenter son dividende annuel au cours de chacune des 20 dernières années est bénéfique. Puisque seules les entreprises constamment rentables cochent cette case, ce fonds revient au facteur de qualité qui a historiquement été lié à des rendements supérieurs au marché. Avec un portefeuille d'entreprises matures et bien établies telles que Johnson & Johnson $JNJ+0.1% et IBM $IBM+2.5%, le fonds devrait bien résister aux turbulences des marchés, mais lors des reprises, il peut sembler léthargique en termes de croissance.

Cette thèse est remise en question par une perspective différente, à savoir que le ralentissement général du marché n'est pas terminé. Si acheter pendant les marchés baissiers peut être gratifiant à long terme, cela peut aussi être douloureux à court terme si vos pertes se poursuivent. Personne ne sait quand un marché baissier va "se terminer", et chaque investisseur en actions doit donc se préparer à de nouvelles pertes. En outre, nous devons tenir compte du fait que les entreprises sont confrontées à la hausse des coûts de la main-d'œuvre et des intrants.

Fondamentalement, la diversité du SDY est bien plus grande que celle du S&P 500. Alors que le S&P500 est dominé par la technologie et est également très axé sur la consommation, le SDY est davantage exposé aux secteurs de l'industrie, de la consommation de base, des finances et des services publics (diversification élevée). Il convient également de souligner que l'une des composantes les plus importantes est le secteur des services financiers, ce qui est bon en période de hausse des taux.

Alors que les actions ont progressé en août dans l'espoir que la Fed adopterait une attitude plus modérée, les dernières semaines ont mis cette perspective en veilleuse. En revanche, les commentaires récents des responsables de la Fed suggèrent que le cycle de relèvement des taux est loin d'être terminé et que les espoirs d'une baisse des taux en 2023 sont au mieux éloignés.

Conclusion

Si je devais choisir un seul ETF parmi ces 3, je choisirais $SDY+0.9%. Ils prennent vraiment soin de sélectionner des actions individuelles qui doivent à tout prix répondre à leurs critères peut-être presque exigeants, mais c'est d'autant plus bien que nous pouvons être sûrs qu'ils forment un portefeuille de qualité et sain. Ce n'est peut-être pas le candidat idéal pour le prochain bull run, mais je n'aurais probablement pas de problème dans cette période difficile. En outre, je me réjouis de la colonne actuellement plus importante dans le secteur des financières, ce dont je me réjouis car je compte sur une autre position dure et intransigeante de la Fed et des hausses de taux.

Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'un conseil financier. Chaque investissement doit faire l'objet d'une analyse approfondie.

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Vous avez un compte ? Puis connectez-vous . Ou en créer un nouveau.

No comments yet
Timeline Tracker Overview