Vous ne pouvez pas vous tromper avec ces deux actions à long terme.

Je suis un investisseur à long terme. Cela signifie que dans 90 % de mes investissements, je ne cherche pas de titres miracles qui m'apporteront une appréciation de plusieurs milliers de pourcentages dans un court laps de temps. J'essaie de rechercher des titres stables, à long terme et à l'épreuve du temps. En même temps, je ne veux pas être à la traîne de l'inflation. Il est donc important de trouver un équilibre raisonnable entre croissance et stabilité. Et ces deux-là y répondent parfaitement.

Nvidia reste le premier fabricant de puces.

Comme je l'ai écrit, si vous voulez faire plus que simplement stocker de l'épargne et battre l'inflation, vous aurez besoin d'une sorte d'action. Non seulement ces entreprises doivent fournir un service ou un produit que personne d'autre ne peut offrir, mais elles doivent également être en mesure de conserver indéfiniment cet avantage concurrentiel.

Il faut aussi être très, très patient avec eux. Le temps est votre meilleur allié lorsqu'il s'agit du marché.

Nvidia

Qui d'autre, hein ? 😇 Vous le connaissez peut-être comme le fabricant de puissantes cartes graphiques pour ordinateurs dont les joueurs de PC raffolent. Et cela continuera à être un élément clé de son activité. Mais là où Nvidia $NVDA+1.5% va connaître une croissance forte et inattendue dans un avenir proche et plus lointain, c'est dans son activité de centre de données, qui sert le marché de l'intelligence artificielle. Il s'avère que la même technologie de base nécessaire à la fabrication de GPU puissants est parfaitement adaptée à la gestion des nombres énormes nécessaires aux applications d'IA.

L'année dernière a marqué Nvidia comme le reste du marché...

L'entreprise montre également déjà des signes significatifs de ce potentiel de croissance. Le chiffre d'affaires des centres de données alimentés par l'IA, qui s'est élevé à 3,75 milliards de dollars au trimestre dernier, a non seulement éclipsé le chiffre d'affaires lié aux jeux vidéo, mais il est supérieur de 83 % au chiffre d'affaires le plus élevé des centres de données au même trimestre de l'année précédente.

Et si vous pensez que cette forte croissance est uniquement le résultat d'un rebondissement post-pandémie, détrompez-vous. Le chiffre d'affaires des centres de données de l'entreprise pour l'ensemble de l'année 2019 (exercice 2020), avant COVID, s'élevait à un peu moins de 3 milliards de dollars ; l'entreprise est en passe de quadrupler ce chiffre pour cette seule année .

Cependant, ce n'est qu'un début. Precedence Research estime que le marché de l'IA connaîtra un taux de croissance annuel de 38 % jusqu'en 2030, pour atteindre une valeur impressionnante de 1 600 milliards de dollars. Nvidia, qui domine déjà le marché du matériel et des logiciels d'IA et qui propose désormais la première station de travail d'IA au monde, baptisée DGX, est bien placée pour obtenir plus que sa part de cette croissance. Jouet très intéressant, d'ailleurs....

https://www.youtube.com/watch?v=MY7jZGZw9vA

Certes, l'action n'a pas reflété ce potentiel dernièrement. Mais dans 10 ans, la faiblesse récente ne sera même pas un souvenir effacé.

Adobe

Vous le reconnaîtrez probablement comme le nom derrière le format "pdf". Certains se souviendront également que son logiciel Photoshop a été le pionnier de l'édition d'images numériques. Ces deux secteurs d'activité sont également toujours gérés activement par l'entreprise. Mais Adobe $ADBE+0.3% est bien plus que cela aujourd'hui. C'est juste difficile pour l'investisseur/consommateur moyen de s'en rendre compte.

En d'autres termes, Adobe aide désormais les entreprises possédant des sites web à en tirer un meilleur parti, même si cette description n'est pas encore tout à fait satisfaisante. La plateforme Creative Cloud d'Adobe permet aux clients d'éditer des photos numériques, de créer des graphiques, de concevoir pour l'impression et, bien sûr, de créer et d'éditer des fichiers pdf qui peuvent être modifiés par les propres clients de cet utilisateur. Sa plateforme Experience Cloud permet aux utilisateurs de ne pas se contenter de concevoir des sites web, mais de créer des écosystèmes web entiers qui gèrent le commerce électronique, collectent les données des clients et gèrent les campagnes de marketing en ligne. Experience Cloud peut même adapter l'affichage d'un site web à un individu spécifique.

Adobe connaît également une période rouge difficile

Ce sont des outils de développement commercial impressionnants, ce qui explique pourquoi Adobe a réussi à faire passer son chiffre d'affaires annuel d'un peu moins de 7 milliards de dollars en 2017 - année du lancement d'Experience Cloud - à plus de 16 milliards de dollars aujourd'hui.

Mais ce chiffre ne représente qu'une infime partie de la réalité. De nombreuses organisations possédant un site web n'ont pas encore compris que la simple gestion du site ne suffit pas. Les sites web ne sont pas seulement un outil pour attirer les clients, mais les clients s'attendent à ce que l'expérience qu'ils vivent avec leur produit ait quelque chose d'impressionnant.

Cependant, ces entreprises ne s'en rendent compte que maintenant. Les analystes s'attendent collectivement à une croissance des recettes de 12 % cette année et à une croissance du chiffre d'affaires de 14 % l'année prochaine, ce qui correspond à un taux de croissance soutenu depuis près de dix ans.

Toutefois, l'argument haussier le plus convaincant pour Adobe est peut-être le fait que les services Experience Cloud et Creative Cloud sont loués plutôt qu'achetés. Cela se traduit par des revenus récurrents fiables. La société a juste besoin de nouveaux clients payants pour la rejoindre. Dans le même ordre d'idées, Adobe n'a pas enregistré de baisse de son chiffre d'affaires trimestriel d'une année sur l'autre depuis 2014 (peu après le lancement de Creative Cloud) . La croissance des bénéfices a été presque aussi constante.

Avertissement : ceci n'est en aucun cas une recommandation d'investissement. Il s'agit purement d'un résumé et d'une analyse basés sur des données Internet et quelques autres analyses. Investir sur les marchés financiers est risqué et chacun doit investir en fonction de ses propres décisions. Je ne suis qu'un amateur qui partage ses opinions.


No comments yet
Timeline Tracker Overview