La réouverture économique de la Chine stimulera l'économie mondiale et rendra la lutte contre l'inflation plus difficile

À mon avis, la renaissance de l'économie chinoise entraînera, en plus de l'effet de stimulation de l'économie mondiale, une pression à la hausse sur les prix.

Selon les recherches de Goldman Sachs (GS), l'assouplissement par la Chine de sa politique stricte du Covid-19 va non seulement accélérer la reprise économique du pays, mais aussi stimuler la croissance économique mondiale. Compte tenu du rythme plus rapide que prévu de la réouverture de la Chine, les économistes prévoient que le PIB de la Chine augmentera de 6,5 % en 2023. En outre, un rebond de la demande intérieure chinoise pourrait stimuler le PIB mondial de 1 % d'ici à la fin de 2023. L'accélération de la reprise de la Chine, associée à l'assouplissement des conditions financières mondiales et à la baisse des prix du gaz, améliore les perspectives d'évolution économique future. La renaissance économique de la Chine devrait avoir un impact sur la croissance mondiale par les canaux suivants :

Augmentation de la demande intérieure : la réouverture devrait augmenter les exportations de produits de base parmi les partenaires commerciaux de la Chine, ce qui pourrait stimuler la demande intérieure jusqu'à 5 %. Sans surprise, il s'agit d'une bonne nouvelle pour les voisins régionaux de la Chine, car les pays d'Asie-Pacifique exportent plus de biens vers la Chine que de nombreuses économies occidentales. Ce retour de la demande de biens pourrait se traduire par une modeste augmentation du PIB d'environ 0,4 % dans la plupart de ces économies.

Voyages internationaux : la fin de la politique de tolérance zéro de la Chine devrait entraîner une reprise de la demande de services étrangers et de voyages internationaux. Contrairement à la plupart des autres pays, la Chine était déjà un importateur net de services de voyage avant la pandémie. La normalisation des habitudes de voyage, qui devrait se produire principalement au cours du second semestre 2023, entraînera une augmentation du déficit commercial de la Chine en matière de voyages et de la croissance du PIB étranger, selon les économistes.

Demande de marchandises : la réouverture entraînera une hausse de la demande de marchandises, notamment de pétrole. Les stratèges en matières premières de GS estiment que la demande chinoise de pétrole pourrait augmenter d'au moins 1 million de barils par jour, ce qui ferait grimper les prix du Brent d'environ 15 dollars par baril. Cette augmentation pourrait être encore plus importante en fonction de
la vitesse de la reprise du tourisme. Pour la plupart des économies, la hausse des prix du pétrole sera un frein à la croissance économique et à la lutte contre une inflation élevée.

Selon les économistes, la réouverture aura un impact plus important sur les pays asiatiques voisins que sur les économies occidentales. L'effet le plus important (et probablement le plus tardif) en Occident sera l'augmentation du commerce international et l'arrivée de conditions financières plus favorables. Les économistes ajoutent que cela entraînera également une augmentation
de l'inflation mondiale. Pour la plupart des économies, l'impact sur l'inflation de base sera plutôt minime, car l'effet inflationniste d'une croissance plus forte est grossièrement compensé par la désinflation dans la chaîne d'approvisionnement. Toutefois, ils s'attendent à ce que la hausse des prix des produits de base contribue à l'inflation globale, en particulier pour les marchés émergents dépendants du pétrole. Bien qu'il soit
difficile de quantifier un tel effet, les économistes pensent qu'il y aura une augmentation de l'inflation globale d'un demi-point de pourcentage. Et cela pourrait être un problème pour les marchés financiers. Une série de surprises inflationnistes, pour la plupart négatives, au cours des derniers mois, a entraîné un assouplissement des conditions financières mondiales et permis aux banques centrales
de ralentir le rythme des hausses de taux ces derniers mois. Cependant, une plus grande dynamique inflationniste dans le sillage de la réouverture de la Chine pourrait obliger les banques centrales à relever les taux plus que ce que les marchés prévoient actuellement afin de maintenir la croissance en dessous de son potentiel et de rester sur la voie de la maîtrise de l'inflation.

AVIS D'INVESTISSEMENT :L'analyse
est fournie à titre d'information uniquement et ne constitue pas un conseil d'investissement ou un service consultatif.


No comments yet
Timeline Tracker Overview