Pourquoi je n'achèterais pas l'action Nvidia malgré une chute de 60 % par rapport à son plus haut niveau historique.

Les actions de Nvidia ont plongé de près de 15 % la semaine dernière, atteignant un nouveau plancher local après que la société a révélé que le gouvernement américain a ordonné des restrictions sur les expéditions d'un portefeuille sélectionné de puces à forte marge vers la Chine. Cette annonce intervient alors que Nvidia avait déjà prévenu du ralentissement de la demande pour ses produits de jeux.

Les problèmes s'accumulent

À mon avis, l'action Nvidia $NVDA+3.3% est surévaluée à long terme, comme en témoigne son ratio P/E moyen de près de 58 sur les 5 dernières années. Et bien que l'action NVDA ait baissé d'environ 60% par rapport à ses sommets historiques de la fin de l'année dernière, je me risquerais à dire qu'il y a encore une prime de valorisation excessive qui doit être corrigée pour que les investisseurs bénéficient d'un ratio risque-récompense attractif.

Au cours du dernier trimestre, Nvidia a fourni des perspectives bien inférieures aux attentes des analystes. Le fabricant de puces a été confronté à un certain nombre de défis ces derniers mois, notamment la baisse de la demande pour ses produits de jeux et de visualisation professionnelle, les pressions macroéconomiques sur les coûts et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement.

Graphique du cours de l'action NVDA sur cinq ans

Le gouvernement américain restreint les ventes de puces à la Chine

Le gouvernement américain a fait un trou de 400 millions de dollars dans le budget de Nvidia la semaine dernière. La société de semi-conducteurs a déclaré mercredi que des fonctionnaires fédéraux l'ont informée vendredi dernier qu'ils avaient imposé de nouveaux contrôles à l'exportation qui empêchent Nvidia de vendre ses dernières puces pour centres de données en Chine ou en Russie sans licence.

Alors que Nvidia ne vend pas ses produits à des clients en Russie, la Chine et Hong Kong ont généré des ventes de 1,6 milliard de dollars au cours du trimestre clos le 31 juillet. L'interdiction par le gouvernement de vendre ses dernières puces pourrait lui coûter environ 400 millions de dollars, et ce uniquement pour ce trimestre. L'impact à long terme de ces restrictions n'est pas encore connu.

Nvidia devra donc se battre pour vendre ses puces les moins avancées en Chine. On ne sait pas dans quelle mesure l'entreprise pourra convaincre ses clients chinois d'accepter ses puces les moins avancées en remplacement.

https://youtu.be/_53oYOIcOUs

Une valorisation encore très élevée

Même si l'action de Nvidia a baissé de près de 60 % par rapport à ses sommets historiques, sa valorisation est encore très chère. Les investisseurs doivent tenir compte du fait que le multiple des bénéfices de Nvidia en 2023 est désormais de près de 38x, soit plus du double de la prime sectorielle. La cherté de l'action est également indiquée par un ratio cours/bénéfices (P/B) de 11,45, ce qui implique une prime pouvant atteindre 300 % par rapport au secteur. Compte tenu du ralentissement du cycle économique dans le secteur des semi-conducteurs et de la baisse de confiance des investisseurs dans les valeurs de croissance américaines, ces multiples sont assez élevés.

Payer trop cher pour un investissement peut être très dangereux. Les analystes estiment que la croissance annuelle moyenne des revenus de 2023 à 2027 sera de 11,19 %. Il s'agit d'un ralentissement significatif par rapport à la période précédente, où les ventes avaient augmenté de près de 26 % en moyenne. À un rythme légèrement plus rapide que les ventes, les analystes estiment que la rentabilité de la société devrait augmenter, pour atteindre une moyenne de 12,82 %. Mais elle devrait diminuer au cours de l'année prochaine.

Conclusion

Nvidia est sans aucun doute une grande entreprise spécialisée dans les jeux et les produits pour centres de données. Bien que je sois optimiste quant aux perspectives à long terme de la société, je pense que l'action NVDA doit encore baisser avant que son prix ne devienne suffisamment attractif.

Personnellement, je n'achèterais pas l'action NVDA à une valorisation supérieure à 30 P/E, qui restent des multiples très élevés. Par conséquent, il faudrait une nouvelle baisse de quelques dizaines de pour cent pour que le rapport risque/récompense devienne légitimement attractif et pour refléter suffisamment le risque réglementaire et le ralentissement du cycle économique.

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Toutes les informations fournies ici le sont à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas une recommandation d'investissement. Faites toujours votre propre analyse.

Lire l'article complet gratuitement?
Alors continuez 👇

Vous avez un compte ? Puis connectez-vous . Ou en créer un nouveau.

I love what you have done with this place! Did you do it yourself?
Timeline Tracker Overview