Les données sur l'inflation, l'indice des prix à la consommation (IPC) aux États-Unis, seront publiées demain et je suis assez tendu, car elles indiqueront en grande partie la direction que prendra la Fed.

Le marché boursier s'est effondré ces dernières semaines. Mais à l'approche d'une date importante, nous avons assisté à un retournement et à des gains ces derniers jours. Les nouvelles font également état d'une baisse du pourcentage de hausses possibles des taux d'intérêt, qui, la semaine dernière encore, avoisinait les 50 %.

Aujourd'hui, j'ai pris connaissance d'un rapport émanant d'autres groupes qui demandent à la Fed de ne pas relever ses taux. Les groupes immobiliers - la Mortgage Bankers Association (MBA), la National Association of Realtors (NAR) et la National Association of Home Builders (NAHB) - ont demandé à la Fed de déclarer qu'elle n'envisageait pas de nouvelles hausses de taux et qu'elle s'abstiendrait de vendre de nouveaux titres adossés à des créances hypothécaires jusqu'à ce que le marché du financement du logement se stabilise.

Ces associations réagissent à l'incertitude persistante du marché et déclarent : "De nouvelles hausses de taux [...] pose des risques plus larges pour la croissance économique et augmente la probabilité et l'ampleur d'une récession".

Un porte-parole de la Fed n'a pas encore commenté la lettre.

Nous verrons bientôt ce qu'il en est, d'autant plus que des données importantes sont encore attendues demain.

Quelle est votre humeur sur les marchés ? 😁


No comments yet
Timeline Tracker Overview