La conférence téléphonique d'aujourd'hui avec la direction de Colt s'est déroulée dans l'esprit des attentes d'accélération de la performance financière au second semestre de cette année, de la satisfaction de l'acquisition récemment réalisée du fabricant suisse de munitions swissAA Holding ou de l'exécution significative du contrat avec l'armée tchèque.

Cette année est marquée par un renforcement de notre position dans le segment des forces armées. Cela a déjà été confirmé par les ventes ou les revenus du deuxième trimestre 2023, lorsque la fourniture d'armes et de munitions à l'Ukraine, annoncée précédemment et réalisée par le biais du contrat signé avec le gouvernement canadien, a commencé. Selon les propos du PDG de l'entreprise, Jan Drahota, une partie importante de ce contrat gouvernemental a été mise en œuvre au cours du deuxième trimestre de cette année, et sa réalisation devrait avoir lieu au troisième trimestre 2023.

En outre, Colt fait état de commandes supplémentaires aux forces armées pour le reste de l'année, à savoir la conclusion d'un contrat avec le gouvernement danois (la direction a qualifié ce contrat d'important, mais n'a pas précisé le volume, étant donné les arrangements avec les responsables danois, elle ne peut pas faire de commentaires) ou la poursuite des livraisons à l'armée suédoise. Dans ce contexte, la direction a mentionné le rôle important de sa filiale Colt Canada comme l'un des principaux exécutants de ces contrats militaires. Aujourd'hui encore, il est clair que l'acquisition de l'entreprise américaine Colt (et de sa division canadienne) a été stratégique en 2021. Grâce à elle, Colt CZ a considérablement renforcé sa position dans le segment rentable des forces armées. Aujourd'hui, Jan Drahota a confirmé l'objectif de cette année de répartir les ventes entre le segment civil et le segment des forces armées dans un rapport de 50:50 (auparavant, l'entreprise avait également atteint un rapport d'environ 20:80 en faveur du segment civil).

Le développement des commandes militaires depuis le début de l'année est également largement compensé par la faiblesse du marché civil américain. Le premier semestre de cette année a été marqué par un recul. Toutefois, la direction de Colt s'attend à une stabilisation ou à une amélioration au cours du second semestre. Après la baisse d'environ 24 % enregistrée l'année dernière sur ce marché, la direction s'attend à une baisse maximale à un chiffre pour l'ensemble de l'année. Colt lui-même réagit à la situation actuelle du marché civil américain en rationalisant ses canaux de distribution, en introduisant de nouveaux produits et en lançant de nouvelles activités de marketing. Ces mesures devraient également contribuer à stimuler les ventes globales au cours des derniers trimestres de l'année. Colt a aujourd'hui revu ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'année en cours, les situant dans une fourchette de 16 000 à 16 400 millions d'euros. Un chiffre d'affaires de 16227 millions de couronnes tchèques (qui correspond à notre prévision actuelle de 16227 millions de couronnes tchèques) indique un chiffre d'affaires pour le troisième ou le quatrième trimestre proche de 4500 millions de couronnes tchèques. CZK 4 500 - 5 000 millions, respectivement. CZK.

La nouvelle acquisition du fabricant suisse de munitions swissAA Holding est également incluse dans l'évolution du chiffre d'affaires mentionnée ci-dessus. La direction est satisfaite de cette acquisition, qui a été finalisée au milieu de cette année. swissAA Holding exploite trois usines de production (deux en Suisse et une en Hongrie). La direction considère l'usine hongroise en particulier comme une perspective d'expansion. Ainsi, d'après la conférence téléphonique d'aujourd'hui, nous avons l'impression que la direction de Colt perçoit le potentiel de développement de la société acquise, le potentiel d'augmentation de la capacité de production et des volumes de vente.

Nous voyons l'acquisition de swissAA Holding d'un œil positif. La production de munitions est un domaine prometteur, en particulier après le conflit en Ukraine, et à notre avis, elle s'intégrera bien dans le modèle d'entreprise de l'ensemble du groupe Colt, et enfin, elle peut être complémentaire à la coentreprise émergente avec le gouvernement hongrois, qui vise à produire des armes pour les forces armées hongroises. Au vu de l'évolution actuelle de la dette (augmentation trimestrielle de 1,3x à 1,7x l'EBITDA seulement), nous pensons que cette acquisition a été réalisée à des conditions raisonnables. La direction de Colt indique que le chiffre d'affaires annuel de swissAA Holding est d'environ 35-40 millions de francs suisses (environ 900-1 000 millions de couronnes tchèques) et que le bénéfice EBITDA est proche de 10 millions de francs suisses (environ 250 millions de couronnes tchèques).


No comments yet
Timeline Tracker Overview