Lorsque $AAPL+0.7%, c'est tout le marché qui s'écroule ou un avertissement pour les haussiers.

Les actions d'Apple ont perdu 1,71 % mardi, le jour où l'entreprise a dévoilé de nouveaux appareils, dont l'iPhone 15. Elles ont encore perdu plus de 10 % par rapport à leur sommet historique du 1er août, et se trouvent donc dans une phase de correction. Les investisseurs qui investissent dans l'ensemble de l'indice S&P 500 souhaiteraient certainement que la plus grande société cotée en bourse réalise de meilleures performances boursières.

L'action Apple est en phase de correction.

L'indice S&P 500 a perdu moins de 3 % depuis son pic du 31 juillet et, sur la base des relevés de clôture des différents jours de bourse, il a chuté de moins de 5 % au maximum jusqu'à présent.

Il est évident que le cours de l'action Apple, en raison de la forte pondération du titre dans l'indice S&P 500, influence fortement la performance de l'indice de référence lui-même. Il n'est donc pas surprenant que, la plupart du temps, l'indice progresse lorsque l'action Apple gagne et recule lorsque les titres du fabricant de l'iPhone perdent de la valeur.

Par ailleurs, ce mois de septembre est le troisième mois consécutif au cours duquel Apple a enregistré des performances inférieures à celles de l'indice. Il convient donc de noter que l'important rebond de l'indice S&P 500 cette année s'est produit alors que l'action Apple (et un certain nombre d'autres grands titres technologiques) a surperformé la plupart du temps. Sa sous-performance actuelle n'est donc pas vraiment un signe positif pour l'ensemble du marché.


No comments yet
Timeline Tracker Overview